Mahaut Davenel

MahautMahaut Davenel, née en 1987, a mené pendant 5 ans des études de lettres modernes avant d’intégrer la rédaction d’une revue d’art en 2011.

Au nombre de ses marottes on compte les perversions, les dystopies et surtout les déliquescences ornées à l’excès de la période fin-de-siècle. Ses dieux ont pour noms Rachilde, Huysmans et Jean Lorrain et, quand elle ose s’aventurer au-delà de 1900, Angela Carter, J.G. Ballard ou Grant Morrison.

Ses textes, conçus à partir de visions étranges, qu’ils relèvent du fantastique ou de la science-fiction, finissent immanquablement par sombrer dans l’horreur. Elle travaille actuellement sur un roman de science-fiction dystopique centré sur le rapport à la culture et signe sa première publication en anthologie aux éditions Luciférines.

Editions Luciférines
L’Enfer, anthologie Sombres Félins, mai 2016
Métafiction, anthologie Maisons Hantées, avril 2015