Salon du film fantastique de Gerardmer et article républicain Lorrain

10801745_10205795033425889_8403067769853277456_n

Kakemono en place, John en dédicaces, ne manque plus qu’un sourire mais le cœur y est !

Décidément, la Lorraine est une véritable terre d’accueil pour les Luciférines puisque nous étions encore là-bas le week-end dernier et continuons de saturer leurs médias (sans exagération aucune). L’année des salons s’est donc ouverte à Gérardmer pour le petit mais néanmoins très agréable salon du Grimoire. Voilà deux ans que Guillaume Hantz et Christine Vilhelm s’y rendaient fidèlement pour présenter A la rencontre des gothiques. Cette année, je les accompagnais, ainsi que John Steelwood. Nous étions bien entourés avec, les deux autres éditeurs de Guillaume (Parfum de Nuit et Les Occultés) ou encore Les Artistes Fous Associés. Ce fut également l’occasion de retrouver Davy Artero, autre auteur d’horreur qui tenait un stand à son nom.

Le dimanche, pendant que nous étions occupés sur le salon, paraissait également un dossier consacré au monde de l’édition dans le Républicain Lorrain. Dans l’encart bleu ci-dessus, j’y évoque les difficultés que peuvent rencontrer les auteurs en quête d’éditeurs. J’aimerais également attirer votre attention sur l’article consacré au libraire Marc Sendron, de Virgule. Placer des livres est toujours un exercice compliqué pour une maison associative encore récente, et le choix de situer ses premières publications dans la littérature fantastique tend à effrayer les enseignes. La librairie Virgule fait partie de nos plus fidèles soutiens et lire un article engagé aux côtés des projets indépendants est toujours très réjouissant.

A très bientôt pour plus d’informations sur nos maisons hantées !

Barbara.